Accueil ACTUALITÉS Lancement officiel de la démarche de rassemblement écologiste et citoyen à Caen

Lancement officiel de la démarche de rassemblement écologiste et citoyen à Caen

Vendredi 13 septembre, les écologistes caennais étaient réunis place de la République, à l'occasion d'une conférence de presse, afin de présenter leur démarche pour un rassemblement écologiste et citoyen à Caen.

Aux cotés de Samia Chehab, maire-adjointe de Caen, Caroline Amiel, enseignante chercheur, et Jocelyn Parot, secrétaire général d'une ONG, Rudy L'Orphelin a eu l'occasion de présenter l'appel des écologistes visant à élaborer de façon participative un projet pour Caen en vue de présenter une liste à l'occasion des prochaines élections municipales.

Cet appel rassemble d'ores et déjà 115 Caennaises et Caennais venus de nombreux quartiers de la ville et de toutes les générations. Il est depuis ce vendredi midi public et peut être signé en ligne sur ce site (ici)

Ci-dessous l'intégralité du discours prononcé à cette occasion par Rudy L'Orphelin, tête de liste des écologistes.

Discours de Rudy l'orphelin, tête de liste des écologistes

 

Prononcé à l'occasion du lancement de l'appel pour un rassemblement écologiste et citoyen à Caen, le vendredi 13 septembre 2013 – Place de la République
Mesdames et messieurs de la presse, cher-e-s ami-e-s,
Je ne peux pas commencer cette intervention sans adresser une pensée émue à la mémoire d’un grand citoyen du monde. Albert Jacquard nous a quittés hier à l’âge de 87 ans. Humaniste, écologiste,
antinucléaire, militant contre le mal-logement, Albert Jacquard a consacré une grande partie de sa vie à nous rendre plus lucide sur la situation du monde en diffusant auprès de l’ensemble des générations son incroyable enthousiasme sur la possibilité d’inverser le cours des choses.
Il est venu de nombreuses fois à Caen et j’ai eu l’ honneur d’intervenir à ses côtés au moment du lancement de l’agenda 21 de la ville ; il avait également accepté de venir soutenir la mobilisation pour le maintien du collège qui portait son nom au cœur du quartier du Chemin Vert et qui - comme chacun sait – a été, en dépit du bons sens, purement et simplement fermé.
Mesdames et messieurs,
Ces 5 dernières années, les écologistes ont mis toute leur énergie pour engager un changement dans notre ville : De la révision de l’Agenda 21 à la mise en œuvre d’une politique pour le développement de l’économie sociale et solidaire sur le territoire, de l’élaboration du nouveau Plan de Déplacements Urbains à la création d’un programme local de santé, des actions engagées en faveur des modes de déplacements doux au lancement d’un programme zéro pesticides, de l’engagement pour une démocratie de proximité à la mise en place de clauses de responsabilité dans les marchés publics en passant par les politiques d’économie d’énergie et de développement des énergies renouvelables, c’est forts de cette expérience acquise que nous avons choisi d
 impulser une dynamique nouvelle à l'occasion des Municipales.
La semaine dernière, les adhérent-e-s d'EELV m'ont désigné comme tête de liste et je tiens une fois encore à les remercier pour leur confiance.
Mais la dynamique que nous que nous initions, nous ne souhaitons pas l'engager à nous seuls. C'est pourquoi, nous lançons aujourd'hui officiellement une démarche pour un rassemblement écologiste et citoyen à Caen. Cet appel vise à réunir au-delà des adhérent-e-s d’ Europe Ecologie les verts, acteurs et actrices de la vie locale autour de convictions communes et partagées : Approfondir la démocratie locale, réussir le défi de la transition écologique tout en répondant aux urgences du quotidien. Le collectif des premiers signataires rassemble 115 Caennaises et Caennais venus de nombreux quartiers de la ville et de toutes les générations.
On retrouve bien entendu parmi les premiers signataires les élus et militants d’Europe Ecologie les Verts mais aussi de nombreux citoyens qui ont choisi de s’associer à notre démarche : salariés, commerçants, enseignants, artisans, chômeurs, étudiants, artistes, chercheurs, professionnels de la santé, cadres d’entreprises, retraités etc.
Beaucoup d’entre eux sont engagés dans la vie caennaise, dans la vie de leur quartier : culture, protection et éducation à l’environnement, commerce équitable, économie sociale et solidaire, associations de parents d’élèves, animations, mobilité durable etc. Tous se rejoignent autour de l’idée qu’on peut et même qu’on doit agir localement pour inverser le cours des choses et qu'on ne pourra durablement sortir des difficultés sans s'attaquer en même temps aux défis sociaux et environnementaux tout en réinterrogeant en profondeur
notre modèle de développement économique.
N’est-il pas temps d’organiser une véritable résistance face à la ceinture d’hyper-marchés qui se bâtit autour de Caen afin de soutenir résolu ment le commerce de proximité ? Peut-on imaginer de soutenir dans notre agglomération l’installation de producteurs afin de permettre un véritable accès à tous à des produits locaux et sains et par là-même faire vivre des paysans ? Est-il besoin de continuer à imaginer contournements et pénétrantes routières lorsque l’on sait que le défi est celui d’une mobilité alternative à la voiture ? Peut-on continuer à démolir de façon trop systématique des logements habitables face aux urgences en matière d’hébergement et au désastre énergétique que cela engendre ? Faisons-nous le pari que la transition énergétique passe par plan global d’isolation du bâti ancien et des énergies renouvelables produites localement ? Ces questions, nous les posons car nous avons la conviction que la véritable stratégie de sortie de crise passe par l'écologie, que les nombreuses initiatives engagées à Caen depuis
plusieurs années en la matière sont le plus souvent facteur de liens, de création d'emplois, de qualité de vie retrouvée. Notre ambition est d'amplifier ce mouvement.
Les propositions viendront.
Mais à l'image de la démarche que nous engageons et de notre souhait d'une rénovation des pratiques politiques (approfondissement de la démocratie, non cumul des mandats, parité à tous les échelons, transparence, ouverture...), cette campagne se veut être participative. C’est la raison pour laquelle, nous appelons toutes celles et tous ceux qui partagent cette approche, à nous retrouver le 5 octobre prochain à l’occasion du lancement de l’élaboration du projet.
C’est dans le cadre d’un forum ouvert et autour de l’enjeu de la transition que nous proposons ce premier rendez-vous. J'ai la conviction que notre ville et ses habitants sont prêts pour un changement permettant de placer enfin l'écologie au cœur de toutes les politiques publiques. Dans les six prochains mois nous n'aurons de cesse de chercher à convaincre que c'est possible et nécessaire pour une ville durable, désirable et
solidaire.
Je vous remercie

Laisser un commentaire

*