Accueil ACTUALITÉS L’exposition aux ondes électromagnétiques : un enjeu de santé publique qui concerne notre ville et ses habitants

L’exposition aux ondes électromagnétiques : un enjeu de santé publique qui concerne notre ville et ses habitants

Demain jeudi 23 janvier une proposition de loi écologiste visant à mettre en œuvre le principe de précaution concernant l’exposition aux ondes électromagnétiques sera présentée à l’Assemblée Nationale par la députée Laurence Abeille. 

A Caen comme ailleurs, les technologies se développent (superposition des réseaux, arrivée de la 4G, déploiement du WIFI dans les lieux publics) sans que l’innocuité de l’exposition aux ondes n’ait été démontrée.

Pour Rudy L’Orphelin « Le droit est aujourd’hui du côté des opérateurs, il doit passer du côté des citoyens. C’est la raison pour laquelle la liste écologiste et citoyenne propose de renégocier les baux que la ville a signé en 2007 avec les opérateurs pour ses bâtiments. Ces contrats arrivent à échéance en 2017 et leur renouvellement doit se faire à la condition d’un abaissement du seuil maximal d’exposition à 0,6 V/M, exposition aujourd’hui reconnue comme garantissant l’absence d’impact sur la santé des habitants. »

Pour Samia Chehab « En matière d’exposition aux ondes, la transparence et la concertation s’imposent. La commission de concertation existante devra voir son rôle renforcé. Par ailleurs, il nous faut systématiser l’accès internet via des réseaux filaires – en remplacement du WIFI - dans l’ensemble des bâtiments publics » 

Sur cette question, la liste écologiste et citoyenne présentera prochainement l’ensemble de ses propositions avec pour ambition de donner véritablement priorité à la santé des habitants, et notamment les plus vulnérables.

Laisser un commentaire

*